السفير الأمريكي بالجزائر: نريد تمثيل شعبي حقيقي في البرلمان

 

ع.كمال

قال السفير الأمريكي في الجزائر السيد هنري أنشر أن الولايات المتحدة الأمريكية مستعدة للتعامل مع من تفرزه الصناديق الإنتخابية في الجزائر مشيرا إلى أن واشنطن حريصة على أن تكون المشاركة الشعبية واسعة في إستحقاقات العاشر ماي المقبل.

وقال السفير هنري أنشر في حديث لموقع "كل شيء عن الجزائر" أن الولايات المتحدة الأمريكية ترغب في أن يتأثر القرار السياسي في الجزائر على مستوى الحكومة بالتوجه الفعلي في المجتمع الجزائري وفقا للأغلبية التي تفرزها صناديق الإقتراع.

وفي هذا الشأن قال السفير الأمريكي أن واشنطن مستعدة لتوفير الدعم التقني لضمان نزاهة الإنتخابات التشريعية المقبلة ولا يرى السفير الأمريكي مانعا في التعامل مستقبلا مع أي تيار سياسي تفرزه صناديق الإقتراع إذا حضي بالدعم الشعبي.

وبشأن الإصلاحات المعلنة من طرف الحكومة خاصة ما تعلق منها بمراجعة قانون الإنتخابات، قانون الأحزاب والجمعيات وقانون الإعلام قال السفير الأمريكي أن "إصدار النصوص شيء وأن تطبيقها كما تعلمنا من التجارب شيء آخر".

وكان واضحا أن السفير الأمريكي تحاشي كلية الخوض في اسباب مهمة كاتبة الدولة الأمريكية هيلاري كلنتون الأولى إلى الجزائر والتي لم تتجاوز خمسة ساعات فقط بينما فضلت قضاء الليل في قصور الملك محمد السادس بالمغرب.

 

 

 

نص الحوار كمالا كما نشره موقع كل شيء عن الجزائر:

 

 

 

/1Au cours de sa tournée maghrébine Hillary Clinton a passé toute une journée en Tunisie et deux jours au Maroc. Mais à peine quelques heures en Algérie. Comment interpréter ces choix d’agenda ?

 

Chaque visite a des objectifs spécifiques. L'objectif principal de la visite de Mme Clinton en Algérie était le maintien des relations bilatérales. L'Algérie demeure un partenaire important pour nous. Lors de son passage à Alger, la secrétaire d’État a discuté de plusieurs questions régionales surtout avec le président de la République Abdelaziz Bouteflika.

 

 

/2Mme Clinton vient pour la première fois en Algérie. Elle a déjà effectué plusieurs voyages en Tunisie et au Maroc. Pourquoi les hauts responsables américains snobent ils l'Algérie ?

 

Les visites de hauts responsables américains, celles du président ou du secrétaire d’État par exemple, interviennent généralement quand il y a une crise ou une mission spécifique à accomplir. Il faut savoir que ce n'est pas vraiment fréquent qu'un haut responsable visite un pays sans un objectif précis.

Cela dit, je pense que le plus important est l'intensité des visites et donc la consolidation de nos relations. Au cours de ces six derniers mois, il y a eu une série de délégations américaines composées d'officiels de hauts rangs. Certaines étaient militaires, civiles et d'autres économiques.

 

/3Les dernières positions diplomatiques de l'Algérie par rapport aux évènements dans la région ont agacé certaines puissances occidentales. Qu'en est il des États Unis ?

 

Les officiels algériens nous ont bien expliqué leurs positions relatives aux principes du respect de la souveraineté et de la non ingérence dans les affaires internes d'un autre pays. Les États Unis respectent ces principes. Concernant la crise syrienne, nous comptons soutenir le peuple syrien. Cette position ne sera pas en contradiction avec la position de l'Algérie.

 

 

/4L'Algérie reste, pour l'instant, à l'écart du Printemps arabe. Croyez vous à une "spécificité algérienne" ?

 

Chaque pays a ses spécificités. Cependant, je pense que les Algériens ont les mêmes aspirations et ambitions légitimes que les Tunisiens, les Égyptiens et les Libyens. Nous espérons qu'ils vont pouvoir les réaliser dans le cadre des réformes en cours et des élections législatives prévues pour le mois de mai. Hier, la secrétaire d’État avait d'ailleurs souligné la nécessité de prendre part à ce rendez vous électoral. Car si les gens ne participent pas au processus des réformes et aux prochaines législatives, ils n'auront aucune possibilité d'influencer les décisions qui seront de toute façon prises et qui auront un impact direct sur eux.

 

/5Vous parlez de la nécessité de s'impliquer dans le processus de réformes. Justement, comment jugez vous les textes votés, sachant qu'ils ont été critiqués par une partie de l’opposition et la société civile ?

 

Je n'ai pas de commentaire à faire sur des textes que je n'ai pas lus moi même. Mais je pense que la société civile algérienne a le droit d'insister sur la nécessité d'avoir plus de liberté dans l'exercice de ses activités et dans ses relations avec ses partenaires étrangers dans un cadre légal.

 

De par mon expérience, je peux vous dire, en tous cas, que le texte est une chose et que son application en est une autre. Dans certains pays, les textes donnent une certaine liberté à la société civile mais leur mise en œuvre par le gouvernement est limitative. L'une des tactiques utilisées par exemple, c'est de ne pas répondre aux demandes d'enregistrement ou d'accréditation d'organisations. La mise en œuvre des textes est aussi importante que les textes eux mêmes.

 

 

/6Des élections législatives auront lieu en mai prochain. Quelles sont vos attentes par rapport à ce scrutin ?

 

En ce qui concerne le processus électoral, il est très important d'avoir une observation significative. Le gouvernement algérien a fait un grand effort en ce sens. Des discussions sont en cours, en ce moment, avec plusieurs organisations internationales pour superviser les élections législatives. Nous espérons que ce processus se déroulera dans de bonnes conditions et qu'il sera bien supervisé. Le résultat des élections ne nous concerne pas ! On est prêt à travailler avec le ou les partis qui remporteront ces élections

 

/7Contrairement à d'autres puissances occidentales, les États Unis ne semblent pas inquiets de la victoire des islamistes dans la région. On parle même aujourd'hui d'une nouvelle stratégie américaine consistant à accepter l'émergence des islamistes, autrefois pourchassés par les dictatures en place, pour ne pas à avoir à les accueillir en Occident. Qu'en pensez vous ?

D'abord, nous n'avons peur de personne ! Ensuite, je voudrais vous dire que j'aurais souhaité que les États Unis aient une stratégie aussi compliquée mais ce n'est pas possible et cela est dû à notre système politique. Mais nous avons certains principes. L'un d'eux est de travailler avec tout le monde excepté les partis, groupes politiques ou gouvernements utilisant la force pour rester au pouvoir par exemple.

 

Moubarak, par exemple, est pourtant resté au pouvoir des années durant en utilisant la force contre sa population. C'était de l'un de vos partenaires…

Il y a d'autres exemples. Mais nous n'essayons pas d'imposer notre volonté de par le monde. Nous sommes aussi pragmatiques et donc nous prenons la réalité en considération. Nous avons nos principes. Quand une opportunité se présente, notre réponse est rapide.

On parle de plus en plus de l'ouverture des frontières entre l'Algérie et le Maroc. Vous avez même proposé, dans une déclaration à la presse, une médiation américaine…

Jamais ! Il n'y aura pas de médiation. Les Algériens sont nos amis et les Marocains aussi. La décision relève des prérogatives des deux gouvernements. Cela dit, on pense que la consolidation des relations entre ces deux pays sera bénéfique pour eux mais aussi pour les États-Unis

 

/8L'ouverture des frontières permettra de relancer l'Union du Maghreb arabe. Comment voyez vous cette relance ? 

 

L'Union du Maghreb arabe (UMA) aura un rôle significatif en matière de sécurité, de développement économique et d'intégration régionale. Le rôle de l'UMA sera bénéfique.

 

/9Comment évaluez vous les relations entre l'Algérie et les États Unis ?

En trois mots, nos relations actuelles sont bonnes, en voie d'amélioration et de consolidation. Mais elles sont toujours limitées. Cela n'est pas dû à une volonté politique mais à des raisons historiques dont la langue, la culture et la distance. Il y a cependant un grand potentiel pour le futur de cette relation.

 

موضوع : السفير الأمريكي بالجزائر: نريد تمثيل شعبي حقيقي في البرلمان
4.00 من 5.00 | 2 تقييم من المستخدمين و 2 من أراء الزوار
4.00

(4 )

1 الاغواطي ??????? 2012/02/27
لا دخل لكم فينا قيلونا لا نحتاج من شي انسيت واش درت في العراق وفلسشطين و................
2
2 macamar ILLIZI 2012/02/27
BUT DEAR
WHO ARE YOU TO LAY YOUR EXIGENCES AND WISHES TO ALGERIANS...
I ADVISE YOU TO GO TO HELL YOU AND YOUR NIGGER OF PRESIDENT OBAMA THE PUPPET OF ARMS DEALERS..
HOW MANY HUMANS HAVE BEEN KILLED ALL OVER THE WORLD BY THE US...AND YOU SPEAK AND GIVE LESSONS TO US...
1
3 جزائري ??????? 2012/02/27
حزب جبهة التحرير الوطني في ولاية المسيسلة اختارت وجها قديما قدم الفحم ، وزير في الفلاحة لا يفقه فيها شيئا.. تملك بسبب منصبه هكتارات وجعل اهل المنطقة خداما عنده.. ماذا يحزب نتظر جبهة التحرير الوطني ليقوم بالتجديد والتشبيب ام ان دار لقمان على حالها لا تتغير
0

2012/02/27
si ce que dit ce diplomate est vrai l'algerie vas se remettre en rails et chaque parti sa yankachif son vrai poi
0
  • عريض
  • مائل
  • تحته خط
  • إقتباس

من فضلك أدخل الكود الذي تراه في الصورة: