Accueil | Actualité | Bouteflika : Maquisard, Ministre et Président de la république
:
Poll
Do you like our new Vivvo look & feel?

Bouteflika : Maquisard, Ministre et Président de la république

image

Le deuxième jour du mois de mars 1937, le 'Mokaddem' de la 'Zaouïa El Hibrya' à Oujda, qui venait d'avoir un enfant, accours voir le Cheikh de la Zaouïa pour lui demander de bénédiction de son fils. Le Cheikh prend l'enfant dans ses bras et récite des versets du Coran. Il regarda l'enfant dans les yeux et dit : « Cet enfant aura un important destin ».

  • L’enfant était Abdelaziz Bouteflika, qui était né dans une modeste famille algérienne résident à Oujda. Les proches de sa famille disent que son vrai nom était ‘Lazaâr Abdelkader’. Ses frères et sœurs sont Abdelghani, Mustapha, Saïd, Abderrahime et Latifa. Ses demi frères et sœurs sont Fatima, Yamina et Aïcha qui étaient les filles de la première épouse Bekaïd Radia.
  •  
  • Bouteflika, génie de son temps
  •  
  • Né le deux mars 1937 à Oujda, fils de Ahmed et de Ghezlaoui Mansouria. Il a grandi à Oujda où il fit ses études à l’école Sidi Ziane, ensuite à l’école El Hoceinia, fondée par le prince Hassan II. Il apprend le Coran et rejoint la troupe théâtrale où il joua dans une pièce intitulée ‘Libération d’un homme libre par un esclave’.
  •  
  • Bouteflika a appris la prière dès son jeune âge et veille toujours à sa pratique. Ses proches disent que son premier livre était le Coran. Il a aussi appris l’équitation, le tir et la natation. Il a grandi à la ‘Zaouïa El Kadiria’ à Oujda. Ses études secondaires, il les effectuera au lycée Abdel Moumen à Oujda, où il fut un génie par ses excellentes notes. 
  •  
  • De retour en Algérie, plus exactement à Nedrouma, au village de Ouled Amer à Tlemcen, il rejoint les rangs de l’ALN alors qu’il n’avait que 19 ans.
  •  
  • Au sein de l’ALN, il fut chargé de deux missions, en 1957 et 1958. Il fut désigné contrôleur général de la Wilaya cinq, ensuite promu au rang d’officier à la Wilaya cinq avant de rejoindre le centre de commandement des opérations armées dans la région ouest. Bouteflika a toujours été connu pour sa modestie et son honnêteté. Depuis son jeune âge il fut imprégné de sagesse, il aimait écouter ses interlocuteurs.
  •  
  • En 1960, ‘Abdelkader El Mali’ part aux frontières sud pour diriger le front du Mali, crée dans le but de mettre en échec la politique coloniale de diviser le pays. En 1961 il part secrètement en France pour y rencontrer les leaders historiques en détention.
  •  
  • A la Wilaya cinq, il fit connaissance avec le défunt président Boumediene. Un relation amicale est alors née entre les deux hommes qui durera jusqu’à l’indépendance, ensuite jusqu’à la mort de Houari Boumediene.
  •  
  • Bouteflika a eu son permis de conduire la première année de l’indépendance, mais il n’a jamais été un amateur du volent.
  •  
  • Maquisard, Ministre et Président de la république
  •  
  • Selon ses proches, Bouteflika savait se comporter avec les dirigeants étrangers. Il a réussi, pendant la guerre d’indépendance, grâce à ses relations étroites avec le président malien à l’époque, de convaincre ce dernier à fournir des armes aux algériens. Le président malien avait, alors, ouvert toutes les portes d’aides et de soutien à l’Algérie.
  •  
  • Après l’indépendance, Bouteflika occupe le poste de ministre de la jeunesse des sports et du tourisme dans le premier gouvernement de l’Algérie indépendante, alors qu’il n’avait que 25 ans. En 1963, il devient membre du conseil législatif, ensuite ministre des affaires étrangères. Il fut élu, el 1964, membre du comité central et du bureau politique.
  •  
  • Une montre Omega et une puce de téléphone ‘Produit de mon pays’
  •  
  • Bouteflika adore, selon ses plus proches, ‘Etterbiaâ’, le lieu de regroupement des gens de la sciences à Nedrouma dans la wilaya de Tlemcen. Il en parle souvent lors des rencontres. Ce lieu est devenu la Mecque des ministres. Toute personne qui va à Nedrouma doit rendre visite à ‘Etterbiaâ’.
  •  
  • Bouteflika est habillé par le tailleur des présidents à la Casbah. Le même tailleur du défunt Houari Boumediene, Ben Bella et autres. Bouteflika aime les couleurs sombres avec des cravates aux couleurs vives. Quant aux chaussures, Abdelkader El Mali préfère le rangers qu’il portait pendant la guerre de libération et qui lui rappelle cette période et ses compagnons les maquisards.
  •  
  • Bouteflika possède une montre Omega et un téléphone mobile avec une puce Mobilis. Ses proches disent qu’il a reçu des puces gratuites de tous les opérateurs de téléphonie mobile mais il a préféré Mobilis car c’est un produit algérien.
  •  
  • Au siège de la présidence comme chez lui, Bouteflika est servi par les membres de sa famille les plus proches. De l’infirmière au cuisinier, en passant par son frère Mustapha Bouteflika, spécialiste en ORL et son médecin particulier qui suit de très prêt son dossier médical.
  •  
  • Bouteflika aime les plats traditionnels, essentiellement les plats de Tlemcen. Chaque fois qu’il visitait Oujda, un des familles les plus proches lui préparait ‘El Maâkouda’, un plat effectué d’un mélange de pomme de terre et des épices.
  •  
  • A suivre…
  •  
  • Ennahar/ Dalila Belkheir/ Khadidja B.
  •  
  •  
  •  
  •  

nombre de lectures:8681

Ajouter à: Add to your del.icio.us Digg this story Add to Facebook Googlize this post! Post to Myspace technorati Add to Windows Live Add to Yahoo MyWeb Reddit this Post to Myspace Add to Twitter Add to Furl

Commentaires (0 posté):

Postez votre commentaire comment