Accueil | Actualité | Les cabarets d'Oran...le chemin du plaisir...et de Satan
:
Poll
Do you like our new Vivvo look & feel?

Les cabarets d'Oran...le chemin du plaisir...et de Satan

image

On y vient de toutes les régions d'Algérie et même de l'étranger pour le même objectif, la recherche du plaisir. Un plaisir total, sans conditions ni lois qu'on vient chercher dans la région de la corniche oranaise au c'ur d'El Bahia. Les nombreux cabarets d'Oran deviennent, la nuit tombée, un « empire » avec ses propres lois, où les valeurs morales tombent et sont remplacés par d'autres valeurs propres à ce monde de la nuit.

  • C’était un dimanche lorsque nous avons décidé de visiter quelques boites de nuit, afin de voir une des facettes de la société algérienne. Où le côté animal prédomine et les instincts remplacent la conscience.
  • Nous nous sommes arrangé avec quelqu’un pour nous accompagner dans cette aventure nocturne.
  • Nous avons quitté notre hôtel vers les coups de 21 heures. Nous devions attendre jusqu’à onze heures du soir, heure à laquelle les clients commencent à arriver. Des vendeuses de plaisir high class qui, dès que les rues du front de mer sont vides, elles sortent comme des abeilles et se dirigent vers les boîtes de nuit.
  • Nous ne savions pas si on allait nous permettre d’entrée avec le voile. Notre accompagnateur nous informa qu’il était impossible d’y accéder avec cet habit et que ceci pourrait même être fatal pour notre mission secrète. Il nous demanda de ne pas y entrer et qu’il allait nous relater tout ce qui se passe à l’intérieur. Nous refusâmes et effectuâmes des changements dans nos habits sans enlever le voile (Khimar).
  • L’aventure commença alors par notre entrée dans une boîte de nuit où nous nous dirigeâmes directement au bar. Nous eûmes peur un instant en voyant un homme, dépassant la cinquantaine, les cheveux grisonnant, élégamment habillé, donc aisé, sinon de la catégorie des responsables. Une jeune serveuse, petite de taille, les cheveux teints en blond, portant à peine des habits qui lui couvrent quelques parties du corps s’approcha de lui et lui dit avec un accent oranais « Vous êtes chez vous khouya (mon frère) matah’chamch (ne soit pas timide), nous allons vous régler comme il faut…mais revenez dans une heure ». L’homme lui répond à voix à peine audible, la tête baissée. Nous n’avions pas pu l’entendre. L’homme sorti du bar et nous eûmes encore plus peur. Nous crûmes que nous n’allions pas sortir de ces lieux indemnes si on découvrait qui nous étions. Mais notre curiosité de journalistes nous donna le courage de défier la peur et de poursuivre notre aventure d’un bar vers un cabaret. Nous vîmes des filles de mascara, de Sidi Belabès envahir les boîtes de nuit oranaises.
  • Ce sont des filles de différents âges, venues de différentes wilayas du pays à la recherche d’un travail et qui se sont retrouvées à pratiquer le plus vieux métier du monde dans des boîtes de nuits et des cabarets. Nous essayâmes de connaître l’origine des filles qui travaillent  la boîte de nuit « El Hadef » dans laquelle nous avions passé quelques heurs. Un serveur, que notre accompagnateur nous présenta, nous dit que ces dernières venaient essentiellement de Mascara, Sidi Belabès, Tiaret et même de Blida, et qu’elles sont plus nombreuses que les oranaises. Elles font tous les cabarets d’Oran à la recherche de clients potentiels. A une question sur leurs situations sociales et intellectuelle, celui-ci nous dit que la majorité ne sont pas cultivées et vivent dans des conditions sociales très difficiles, chose qui les a poussé à rentrer dans ce monde. Il y a des divorcées abandonnées par leurs époux et qui se sont retrouvées dans la rue. D’autres on été violées et donc rejetées par leurs familles et par la société. « La vie est très difficile. Elles essayent de gagner leur pain quotidien. Il y en a même qui travaillent pour nourrir des familles » nous dit le videur. Et d’ajouter « moi-même, je travaillait dans une société, je me suis retrouvé sans travail. J’ai accepté de travailler ici. C’est mieux que d’aller voler et tuer »
  • Le videur nous informa que les mineures ne sont pas autorisées dans cette boîte de nuit. « Nous ne voulons pas avoir de problèmes avec les services de sécurité. Le cabaret est connu dans Oran »
  •  
  • Dès que nous rentrâmes dans  le bar El Hadef, tous les regards se tournèrent vers nous. Nous crûmes que nous étions indésirables dans ces lieux. Nous nous sommes installés avec notre accompagnateur et avons essayé de nous adaptés à ce milieu qui nous paraissait bizarre. Nous parlions dans notre accent algérois. Une serveuse qui nous a entendue dit à son amie « ça se voit qu’elle est nouvelle dans le milieu ». De notre côté, nous essayons de trouver un moyen de nous approcher d’une de ces filles de joie et de lui parler sans se faire découvrir. Des groupes de « filles du milieu, habillées en décolleté, mettant en évidence les parties sensuelles de leur corps pour chasser des clients. Des clients, il y en a, même des étrangers. Des espagnoles, des portugais qui, le jour investissent des projets et la nuit des corps.
  •  
  • Au cabaret « El Hadef », situé dans la rue Larbi Tebessi, je fus surprise de voir une fille de joie offrir son corps à toute personne qu entrait, à la recherche de plaisir.
  • Les étrangers, nombreux dans ces lieux, travaillent le jour dans leurs projets de développement, et le soir se ils faufilent dans les boîtes de nuit et les cabarets qu’ils envahissent surtout en hiver. Ils cherchent à assouvir leurs désirs sexuels à des prix fixés par les filles de joie qui, parfois dépassaient les 3 millions de centimes la nuit.
  •  
  • Des discussions politiques, économiques et Khalida Toumi.
  • Oui, même Khalida Toumi, Ministre de la culture, était présente dans le cabaret « El Hadef » pas de son corps mais à travers les ses décisions de fermeture de 14 boîtes de nuit à l’office Riad El Feth, après que ce dernier soit devenu un lieu de boîtes de nuit. Une fille de joie était très intéressée par le sujet. « La décision de Toumi nous intéresse toutes »
  •  
  • Il ne m’a pas été facile de m’approcher de l’une d’elle. Notre accompagnateur me conseilla une astuce. Je me suis dirigé vers deux jeunes filles et je leurs ai demandé si je pouvais me joindre à elles. Elles acquiescèrent sans même me poser de questions. Je me présenta et après quelques instants, je leur raconte que j’étais venue à Oran à al recherche de stabilité et que je fuyais mon frère qui a voulu me violer à plusieurs reprises et que je préférais travailler ici plutôt que de rester parmi ses sauvages. L’une d’elle a alors commencé à raconter sa vie puis m’a promis de m’aider. Elle me donna son numéro de téléphone et me proposa de passer la nuit chez elle. Elle était très belle, âgée de 23 ans. Elle s’était mariée à l’âge de 15 ans (mariage coutumier) et après trois mois, elle découvre que son mari la trompait dans sa propre maison et sur son propre lit. Ce dernier la jette dans la rue après avoir divorcé. Son père ne l’a pas aidé et elle se retrouva abandonnée par tous. Elle rentra alors dans le monde de la prostitution. Elle fit la connaissance d’un jeune homme avec qui elle eue une fille, aujourd’hui âgée de six ans scolarisée mais sans dossier car n’ayant pas été enregistrée.
  • Elle nous raconte qu’elle travaille dans un salon de thé. A notre question, elle nous confie qu’elle gagne entre 2 et 3 millions de centimes. Le jour, elle pratique « le passe » ou « le passe vite » qui lui rapportent jusqu’à 300 milles centimes. Le soir, elle chasse ses clients au bar ou au cabaret où elle passe des nuits blanches moyennant 3 millions de centimes. J’ai ensuite essayé de parler à son amie mais celle-ci ne m’ignorait complètement. Elle me dit alors que son amie est ivre et qu’elle avait bu une grande quantité d’alcool.
  • J’ai quitté le cabaret laissant derrière moi les filles de joie attendre leurs clients afin de gagner leur pain quotidien.
  •  
  •  
  • Ennahar/ Reportage de Nachida Kouadri

nombre de lectures:94530

Ajouter à: Add to your del.icio.us Digg this story Add to Facebook Googlize this post! Post to Myspace technorati Add to Windows Live Add to Yahoo MyWeb Reddit this Post to Myspace Add to Twitter Add to Furl

Commentaires (71 posté):

IBEN BACHIR sur 24 January, 2009 04:46:53
avatar
REMERCIER LE CIEL QU IL EXISTE CES FILLE ET CES ENDROITS,CE QUI VOUS PERMET A VOUS ET BIEN D AUTRES DE CIRCULER VOYEZ VOUS LA NUIT SANS ETRES AGRESSEES?LA NATURE A DOTEE LES GENS DE PULSION LAQUELLE DOIT ETRE CANALISEE AU MIEUX? EN EUROPE IL EXISTE DES MAISONS DE TOLERANCE ,ANALYSER DONC CE MOT MAIS CELA C EST POUR LE MOINDRE MAL CAR EST IL POSSIBLE DE CASTRER DES JEUNES PLIEN DE VIGUEUR maintenant si vous pouvez donner un salaire a ces filles je suis certain qu elles cesserons chich
hanane sur 26 January, 2009 02:28:16
avatar
cc,wech hada cabaret c pa bien lé cabaret
said sur 01 February, 2009 01:52:55
avatar
je veux voir les video des cabarets algeriens
Houria sur 04 March, 2009 12:56:30
avatar
Slm a ts alors jtrouve cet article vraiment interéssant il relate tout a fait la verité c a d les stéréotypes sur les oranaises st infondés car la majorité des filles de joies d'oran ne st pas de wahraniettes!!ceci étant dit je respecte ces femmes car elles "n'écarte pas leurs jambes par plaisir!!"en tout cas Allah y hfou ae3lihoum
Houari sur 15 March, 2009 04:14:17
avatar
Salamou Alikoum
Bonjour ou Bonsoir; Avant tout la personne qui a peur du dieu prend jamais la route du diable , et si un jour il fait une erreur il demande au bon dieu le pardon, moi je demande aux personnes qui ont des moyens de sauver ces filles ainque les personnes (SDF), de faire vite les aider,car il vont avoir des grands récompences,nous somme tous résponsable devant dieu , (attention la fin arrive , elle arrive trop vite) faite du bien dans votre vie c'est l'occasion ou jamais.
abbes sur 24 March, 2009 10:05:33
avatar
j'aime bien les cabarets d'oran et les filles valide
nat sur 29 March, 2009 02:40:36
avatar
je suis oranaise et dépassée par ce qui se passe à oran. Une prostitution indirecte. Pourtant j'aime l'ambiance raî sans m'exhiber pour autant;
simou sur 30 March, 2009 10:59:42
avatar
après le chômage, la drogue; l'échec scolaire voilà ce que les autres attendent de notre jeunesse et on les encourage à arriver à leur fin A vous les journalistes de dénoncer ces ennemis de notre peuple ; de notre jeunesse ; du progrès Arrêtez les avant qu'il anéantissent la richesse de ce pays obligeons les à fermer ces bars ; ces discothèques ainsi que ces cabarets qui restent une insulte à nos traditions ; à notre religions ; à notre passé merci à vous à vos plumes
widad sur 02 April, 2009 10:56:15
avatar
je suis vraiment ecoeurée par ce que je viens de lire !!!il faut de tout pour faire un monde d accord mais ce virus est en train de ronger notre societe.c est vraiment désolant de marcher dans la rue et de voir des personnes agées qui sont pire que les jeunes(plus vicieux).A mon avis le probleme est plus grave encore que ces cabarets car la au moinson sait ou on est . Moi je vous dis que l ALGERIE elle meme est devenue un cabaret!!!
becher sur 05 April, 2009 03:02:44
avatar
je suis désolée pour ses filles qui se donnent au plus offrant en oubliant qu'elles vivent dans un pays saint propre un pays de principes.Renoncez à ce que vous faites et certainement dieu vous pardonnera.
awatef sur 08 April, 2009 04:14:48
avatar
vous ete voilé et ete entré dans une boite de nuit voilé et vous dite par amour pour notre metier dite plutot par jalousi et vise mélé de curiosité mal placé violé par son frere rejeter par son pere aller vous et soutener les pays musulmant????? de tradition pttr mes surement pas de conportement si yavais de vrais musulmant il leur donne de largent pour les aidé a vivre dignement et non pas leur demander leur corp en echange de quelle musulmant parler vous
Morisco sur 10 April, 2009 12:53:29
avatar
Cette photo n'a pas été prise dans un cabaret mais une boite de nuit, ce qui est différent, on voit sur la photo que ce sont des gamins et pas de vieux perveres venus de je ne sais qelle région. En boite de nuit y a des gens respectables, je comprends que ça puisse être difficile à concevoir pour vous si vous venez d'autres régions, mais Oran est la région la plus ouverte d'Algérie et on en est fière!
Et que chacun fasse ce qu'il veut, tout le monde est libre, wa li ma brach yedrab rassah m3a 7ayt, qu'on prenne les autonomies régionales et on verra quelle région arrivera au sommet...
Amicalement
Nadjib sur 15 April, 2009 01:47:47
avatar
en general Oran s la ville de satan
dezdouz sur 15 April, 2009 01:52:12
avatar
Et alors,qu'etes vous aller fairedans une boite de nuit avec votre hidjab?
Votre reportage est plein d'hypocrisie,vous vous voulez faire de l'algerie une tombe?ou une grande mosquée a ciel ouvert?
Cessez de crier au loup,et de deblaterer par ignorance sur des lieux que vous ne connaissez pas!
On ferme les bars,pour encourager la consomation des drogues dures,et on fait la chasse au peripapeticiennes,pour faire proliferer la pedophilie et l'inceste!
Laissez les gens vivre et occupez vous de votre foulard!
l'algerie ce n'est pas une terre sainte et elle ne le sera jamais,comme tout les pays du mondes,il y aura du bon et du mauvais!
jamel sur 16 April, 2009 08:28:37
avatar
pour ete constructif il fallait proposer des solutions pour sauver nos soeurs de cette mihna prions dieu et faites quelque chose pour eux.bon courage
assil sur 20 April, 2009 08:15:51
avatar
Ne trouver pas d'arguments à la prostitution autrement toutes les pauvres de la planetes devront devenir des prostitués....une prostituée est une fille qui n'a pas reçu une éducation morale convenable....si la pauvreté était mère des vices alors la planete serait pouriture..
azremen sur 20 April, 2009 01:08:09
avatar
les filles qui inonde les boite de nuits d'oran vienent de l'algerie profonde
hammou sur 28 April, 2009 04:59:37
avatar
ma ygi men elguerb ghir elli ykhabet el galb
benhabra brahim sur 09 May, 2009 02:57:54
avatar
votre article est trop image mais squeletique du point de vue analyse sociale.la preuve.qui sont ces types qui depensent leur argent de la sorte.grave omission dans votre article.cela vous aurez mene vers un sujet plus important.le marche de la traite des blanches qiu est en place depuis les annees 70.l import export se pratique toujours.votre memoire a oublie qu il ne peut y avoir de corrompu sans corrupteur.....au revoir.
abdelkrim sur 23 May, 2009 07:16:29
avatar
je voudrais répondre à certains qui se prennent pour des illuminés de la raison mais qui n'accepteraient en aucun cas qu'on fasse cela à leur fille, leur soeur, leur mère ou leur tante.

et d'autant plus que, l'Islam ordonne de proscrire le mal par la main c'est ce qu'on fait nos chères journalistes, par la langue ou par le coeur et franchement nos journaliste ya'tihoum essaha.

qui d'entre vous se prétend mieux que le Prophète saws et voulant uniquement le bien à tout être humain alors sachez une chose que si l'Islam nous ordonne de proscrire le mal c'est que si on fait rien un jour ça sera nos enfants qui en seront touchés soit durant notre vie soit après notre main. alors que celui ou celle qui a de l'amour pour sa fille, son fils, sa cousine, son neveu qu'elle prend garde. on récolte tjrs ce que l'on sème. merci et encore une fois aux journaliste rabbi yahdfadhkoum
abdelkrim sur 23 May, 2009 10:06:31
avatar
je voudrais répondre à certains qui se prennent pour des illuminés de la raison mais qui n'accepteraient en aucun cas qu'on fasse cela à leur fille, leur soeur, leur mère ou leur tante.
maurice le brun sur 24 May, 2009 04:28:32
avatar
Malgré cette déchéance sociale qui se caractérise par trois fléaux fondamentaux à savoir: chômage, drogue et prostitution,les couples algeriens continuent à procréer (izidou litina bella) comme si ces fléaux regardent et concernent uniquement les voisins..
Pour les convaincre je vous invite à assister à l'inscription des futurs étudiants de bab ezzouar par exemple..vous allez voir la ruche et l'image du sous developement qui s'y dégage à travers cette image agressive..de surpopulation citadine et dont l'avenir n'est pas rose..
sidalger sur 29 May, 2009 11:22:19
avatar
article plein d'hypocrisie journaliste voilé au cabaret ca me fait marrer. dite plutot que vous bruliez d'envie de vous eclater la je pourrer vous comprendre.
flen sur 29 May, 2009 03:09:57
avatar
as tu une solution pour quelqu'un qui a faim, ou bien tu engraisse la patte de tes dirigeants, avant de juger quelqu'un, parle lui d'abord.c facile de dire pays , principe et blabla
algeroise sur 31 May, 2009 09:33:55
avatar
'''''' ' ''''''' '''''' '' '''' ''''' ' '' '''''' '''' '''' '' ''' ''''.
'''''' '' '''' ''' '' ''' ''''''' '''' ''''' ''''.
sur 09 June, 2009 09:49:27
avatar
Rester dans vos certitudes,priez,faites le commerce,faites la morale à vos enfants et à vos voisins,MAIS DE GRACE FOUTEZ MOI LA PAIX
Buvons aux femmes qui boivent et qui fument.
antibarbouze sur 21 June, 2009 03:36:53
avatar
voua dites que l'Algére est un pays de principe ? Voyez-vous, la vie de cabaret est un moindre mal dans un pays ssans respect pour la vie humaine. Vous n'avez aucun sens des réalités. BASTA !
maurice le brun sur 22 June, 2009 09:51:51
avatar
je crois que c'est une affaire de gros sous et en même temps la destruction des moeurs imposée par des lobby..
avant c'était tellement simple..on fréquentait les bordels moyennant quelques dinars..il y avait moins de viols et d'agressivité..les politiciens ont fermé ces lieux pour en créer d'autres plus luxieux et ruineux pour les gueux..et puis ça attire les "malheureuses" un peu comme les mouches pour la confiture en été..
hakim sur 24 June, 2009 04:37:35
avatar
Qesque Vous avez Kontre les cabaret
TIC sur 28 June, 2009 07:13:03
avatar
JE NE SUIS PAS CONTRE LES CABARETS ET CE N'EST PAS LA PAUVRETE QUI CREE CELA
chaaf ahmed sur 30 June, 2009 01:31:34
avatar
chaba dalila
djems sur 05 July, 2009 04:35:03
avatar
bon je vous passe le salut c vraiment 1 sujet interessant é je vien de dire que "lah ya3fou 3lina w 3lihoum".merci a tt le monde
sur 09 July, 2009 04:28:50
avatar
Votre journal et vos journalistes relevent de la psychiatrie.Ce sont des PPP(Pervers,Polymorphes,Patents)pour lesquels il n'éxiste aucun traitement.A part VOUS qui éxiste en ce monde? Peut etre des ermites plus tarés,plus pervers,mais en aucun cas des journalistes.
inconu !!! sur 11 July, 2009 10:17:35
avatar
c pas l'afghanistan ici !! chacun vi sa vie !! ceux ki n'aiment po les cabarets bein il n'en k'a resté chez eux !! personne ne les obligent a allé au cabaret !! je dis sa malgré ke j'ai jamais mis les pieds dans une boite salam
MADJOU sur 12 July, 2009 04:33:50
avatar
L'hypocrisie est reine dans notre pays.La constitution algerienne fait de l'Islam la religion d'état alors que tout est contraire aux préceptes de cette dernière:boissons alcoolisées-stupre-intérèt bancaire-dîme(maks)-népotisme-pédophilie ...Alors n'est-il pas plus honnète d'opter pour un état à caractère laique? aussi vais-je vous laisser méditer à cela .
samy sur 14 July, 2009 07:46:26
avatar
J'ai eu l'occasion de visité Oran cette été pendant une semaine ce qui me retiens l'intention c'est bien le mode vie des oranais 'la pauvreté la cherté de la vie les filles de 15 16 17 et plus qui ce prostituent librement vraiment c'est dégradant un bordel a ciel ouvert
sur 27 July, 2009 08:42:51
avatar
tahia oran c le plus grand ....au monde tahia
Aziz sur 27 July, 2009 09:30:46
avatar
Je répond à Majid

Si Oran est la ville de Satan, que dirais- tu de Las Végas? Toutes les grandes villes du monde ont leurs cabarets et lieux de plaisirs. Sache que toutes les filles qui travaillent dans les cabarets à Oran, ne sont nullement des filles d'Oran, mais de l'extérieur , peut-être même de ta région, de ta ville, de ton douar.
LAKARDI Sofiane sur 31 July, 2009 05:28:42
avatar
اللهم اهدي امة سيدنا محمد صلى الله عليه وسلم الى صراطك المستقيم))))))))اااامين
pyro005 sur 14 August, 2009 01:36:35
avatar
Les pionniers de la connerie en Algérie, c'était, c'est et ce sera toujours les gens des villes côtières...

que les filles de joie a Oran soient Oranaises ou pas, elle le font au pas de vos portes...

Je me demande pourquoi ce n'est pas a Mila, a Ghardaïa ou ailleurs que ça se passe, Les mouches atterrissent toujours sur le caca...

Vous dites guérir les violes et la drogue par les cabarets, cela explique pourquoi au lieu d'avancer on ne fait que reculer...

Du fond du cœur j'espère que la peste vienne refaire un tour du côté des cabarets, et épargne les personnes qui n'ont rien a avoir en cela...
mohamed sur 16 August, 2009 07:49:00
avatar
لهم اهدي امة سيدنا محمد صلى الله عليه وسلم الى صراطك المستقيم))))))))اااامين
arslan sur 17 August, 2009 02:06:58
avatar
ilyes_03@hotmail.com .............
Aziz sur 24 August, 2009 01:14:59
avatar
je répond àpyro005:
La prostitution existe dans toutes les villes d'Algérie, si a Oran,ca ce fait a ciel ouvert parce que grande ville, à Mila et à Ghardaïa ca ce fait a ciel couvert. La caca qu'elle soit molle ou sèche, c'est toujours la caca.
khalid sur 25 August, 2009 04:43:54
avatar
vive oran à bas alger
HADJ - MESSAR _ Canada _ sur 27 August, 2009 11:22:09
avatar
Bonjour à Tous et à Toutes , AZUL.

Pendant que l'âme demande une chose, le plaisir en exige une autre ; ainsi l'âme, devenue captive du plaisir, devient en même temps ennemie de la raison , car a chaque minute nous sommes écrasés par l'idée et la sensation du temps. Et il n'y a que deux moyens pour échapper à ce cauchemar : le plaisir et le travail. Le plaisir nous use. Le travail nous fortifie. Choisissons.Choisis un bon terrain pour ta demeure. Choisis-le profond pour ton coeur. Choisis envers autrui la bienveillance. Choisis en paroles la vérité pas ces Cabarets de malheurs , malgré que je ne bois pas je ne Fume pas , Si j'avais à choisir entre une dernière femme de cabarets et une dernière cigarette, je choisirais la cigarette : on la jette plus facilement !
SANS RANCUNE ( rassem054@yahoo.fr )
Sonia Tebessa sur 30 August, 2009 05:21:46
avatar
La raison du plus fort est toujours la meilleur .Mr Hadj Messar merci pour votre commentaire , personnellement vous m'avez convaicue avec ce que vous avez écrit au sujet de ces cabarets de malheurs comme vous l'avez soulignié et comme exemple que vous avez donnés , merci infiniment pour votre commentaire . Sincérement je suis devenue amoureuse de vos commentaires j'aime les lire sur ce journal ou sur les autres sites .je vous souhaite une reussite totale dans tous les domaines .
SONIA ETUDIANTE UNIVERSITAIRE .
hakim sur 31 August, 2009 10:53:31
avatar
la prostitution existe dans le pays et dans toutes les wilaya d'algerie pour celui qui parle de caca sache monsieur que le caca est d'une dimension national monsieur, si tu le sent pas prés de chez toi c'est que tu as un problème .....
souad sur 02 September, 2009 01:58:31
avatar
3lah madartich 3la lé cabaret de alger par exemple walla tbankom ghir oran w nzidek haja hadouk khanzat 90% machi aranaises balek jayin men dowarek w jamais chafou
LAGUNA II sur 03 September, 2009 03:01:02
avatar
Oran n'est rien dans la prostitution...
a l'est du pays....
Une Etudiante d'honeur . sur 03 September, 2009 05:02:05
avatar
Sonia de Tebessa , Bonjour .
c'est qu'oi ces Beeeeetises ,c'est qu'oi pour toi ce Hadj Messar pour toi ? tu es Amoureuse de HADJ - MESSAR OU DE SES COMMENTAIRES ? je suis Etudiante Universitaire moi aussi j'aime ses commentaires , il est intelligent , sage , il a sa volonté mais je n'ai pas cette Folie que tu as , tu as son pseudo si tu as envie de lui écrire ,écrit lui, mais tu n'as pas a te manifesté en Public pour porter un prejudice volontaire a la Femme Tebessienne ,
esaye d'être un peux resonnable dans tes prochains Commentaires OK ma Belle .
isslam sur 03 September, 2009 05:48:15
avatar
سلام عليكم
Sonia Tebessa sur 05 September, 2009 12:57:28
avatar
Ecoute ma chère Etudiante d'honneur qui défend l'honneur des Tebessiennes ,je n'ai rien dit de mal , sauf je fais ce que je veux et je dit ce que je pense grace au journal Ennahar-eljadide .ou veux tu que je m'exprime ?
Alors laisse moi m'exprimer s'il te plais ?
mohamed sur 12 September, 2009 07:42:02
avatar
c vraix que les cabaret mlah ou sahra manahkilkoumch bezaf sur tt les nos girls sans exeption je les aimes tt mais des foit mlih wahed yetoub 3la hsab el mektoub hadi denya koul wahed ou mektoubo enchalh rabi yahdina allé @+ au saha ftourkoum
amine sur 30 September, 2009 05:49:05
avatar
en repone de melle sonia de tebessa,liana folly a dit la raison la plus forte et la meilleur,et pour les cabarets d'oran,ou ceux ou celles qui frequentes les cabarets c'est bien les arrivistes de l'est et du centre,les oranais ne peuvent entrer c'est simples acauses de leur reputations familliales,et leur bonne education que dieu nous proteges
belahdj sur 17 February, 2010 10:26:10
avatar
Tres chers freres et soeurs algeriens !
Essayons d'abord de trouver une solution à ces cas la et ne nous critiquer les et les autres. Atadhekarou notre prophete SAIDINA MOHAMED RASSOULE EL ALLAH "SALA LAHOU ALYHI WA SALAM" Lorsque un jeune et venu lui demander la permission "bache yazni" c'était quoi la réponse;
kala lahou saidina mohamed sala laho alyhi wa salalama;;;;; -
hal tabghi adha li oukhtika la dabaane
hal tabghi adha li oumika la dabaane
hal tabghi adha li ibnatika la dabaane
adha yakfina ya ikhwani el kiram
kol wahad fina essalah omro el khassa enkounou gaa labasse in chaa allah
wa ismahouli ikhwani el kourak
si je me suis emporter mais je sais quand est tous freres et soeurs algeriens c pour ça ke je me suis permis car wakte echada nelkwo baadana baade que dieu benisse l'algerie et ses enfants merçi encore une fois de plus.
hope dz sur 20 February, 2010 03:27:39
avatar
Ne jugez pas les gens a la legere .Ces femmes avant d'arriver a cette limite ont du subir les pires soufrances soit physique ou psychologique ,il leur faut plutot une aide en tant que victime d'une societe qui persiste a ignorer ces fleaux et cacher sa tete dans le sable ,se cacher une verite aussi flagrante que le soleil en plein midi .RECONNAITRE CES ASPECTS C'EST DEJA METTRE LE DOIGT SUR LA PLAIE.Penssons pbjectivement a toute les solutions et approches pouvant remedier cette tendance oh combien desolante .Ce qui m'a ennuye dans cet article c'est les "prix" affiches de quoi rager les honnetes gens et donner des idees a ceux qui sont deja psychologiquement fragiles.Avant d'ecrire un article il faut anticiper l'impact sur toute les tranches de societe ;parceque etre journaliste n'est pas un metier c'est une mission
karim sur 22 February, 2010 08:28:32
avatar
c'est grave ce qui se passe chez nous. .
khaled sur 27 February, 2010 05:24:36
avatar
il faut de tout pour faire un monde
Azzawali sur 28 February, 2010 09:49:20
avatar
Salam,
Bonne lecture pour ceux qui auront un peu de patience - Que Dieu nous protege et protege nos progenetures.
Prions pour tous le droit chemin

Extrait:
source : http://55a.net/firas/arabic/print_details.php?page=show_det&id=1915

إنه التحلل الخلقي والإباحية المطلقة في العلاقات الجنسية إنه انتشار الزنا واللواط وسائر العلاقات الجنسية الشاذة والمحرمة لقد حذر نبينا محمد صلى الله عليه وسلم من هذه الوهدة الأخلاقية وهذا الانحراف السلوكي الشاذ، وبين أن انتشار الفاحشة والاستعلان بها هو سبب انتشار الأوبئة الكاسحة وتفشي الموت والهلاك بين بني البشر.

السنة الإلهية

فهل فشت الفاحشة من الزنا واللواط في قوم وارتضوها واستعلنوا بها ؟

وهل فشا في مثل هؤلاء القوم أوبئة وأمراض موجعة مستحدثة لم تكن في أسلافهم تودي بهم إلى الهلاك والموت ؟

نعم تحقق كل ذلك، هذا ما يقرره غير المسلمين من الأطباء يقول الدكتور كنج في كتابه (الأمراض الزهرية ) إن الآمال التي كانت معقودة على وسائلنا الطبية الحديثة في القضاء أو على الأقل الحد من الأمراض الجنسية قد خابت وباءت بالخسران، إن أسباب انتشار هذه الأمراض تكمن في الظروف الاجتماعية وتغير السلوك الإنساني.

إعجاز نبوي واضح

( لم تظهر الفاحشة في قوم قط حتى يعلنوا بها إلا فشا فيهم الطاعون والأوجاع التي لم تكن مضت في أسلافهم الذين مضوا) رواه ابن ماجه.

وفي حديث آخر(وما فشا الزنا في قوم قط إلا كثر فيهم الموت) رواه مالك في الموطأ.

انتشار الإباحية

فقد انتشرت الإباحية انتشاراً ذريعاً في المجتمعات الغربية

يقول الدكتور شوفيلد في كتابه ( الأمراض الجنسية ): " لقد انتشر تساهل المجتمع تجاه كافة الممارسات الجنسية ولا يوجد أي إحساس بالخجل من الزنا واللواط أو أي علاقة جنسية شاذة أو محرمة، بل إن وسائل الإعلام جعلت من العار على الفتى والفتاة أن يكون محصناً، إن العفة بالنسبة للرجل أو المرأة أصبحت في المجتمعات الغربية مما يندى له جبين المرء...
halq sur 02 March, 2010 08:47:55
avatar
prenons comme exemple le commentaire du sage frere(HOPE.DZ) je te remercie d'avoire pense autrement (lehdih kiasse oul fehem yafhem=)
< HADJ - MESSAR >< ESPAGNE > sur 06 March, 2010 04:12:47
avatar
@>>-amine du 30 / 9 / 2009 .On ne peut battre son adversaire que par l'amour et non la haine. La haine est la forme la plus subtile de la violence. La haine blesse celui qui hait, et non le haï ,car Een opposant la haine à la haine, on ne fait que la répandre, en surface comme en profondeur.
Si tu ne sais pas porter ton péché, ce n'est pas la faute de ton péché : si tu renies ton péché, ce n'est pas toujours ton péché qui est indigne de toi, mais toi de lui.L'Adultaire a toujours été une école pour les jeunes, les gens à demi-cultivés et les femmes, qui, possédant encore le bas talent de se tromper ou de se laisser tromper, sont accessibles à l'illusion et à la suggestion de l'auteur.
< SANS RANCUNE > ( rassem054@yahoo.fr )
la jijilienne sur 08 March, 2010 09:19:16
avatar
slt,a vrai dir les cabaret c des lieu de peché et de mal,et je croi ke pr c fille de malheur ""et pa de joie"" c largen facil kell cherch,je compren kel trouve la misér et la pauvereté et aussi linjustice des homme comme des bon justif koi ke c fo!on é des arab musulman et jamai persone ne meur de faim dan une société pareil.ya pa de mal a cherché a samusé ou seclaté mai ya des limite kon doi afranchir.a jijel on trouv ok1 cabaret ni meme de boite de nuit mai kan on cherch a seclaté on le fai avc la famille ou le mari ou le fiancai et ca na pa de pri.pr finir je tien a salulé tous les vrai oranai ki nont jamai encouragé ce genre de milieu ki ont pour eux une grande honte.merci a tous
salah-eddine sur 09 March, 2010 12:50:20
avatar
bonjour.je parle en conaissance de cause,je suis taxieur, les filles des cabarets, a oran sont tous de l'est du pays. oran n'est que la place tournante de tous ces mots qui font mal a notre ville,je ne dis pas que les filles d'oran qui ne sont pas des orannaises,ne frequantent pas les cabarets mais on les touve dans d'autres villes du pays. merci a tous
Abdelmoumen sur 12 March, 2010 09:16:03
avatar
Salam
Rabi yhdina tous inchallah,je dis ca a ceux qui veulent repandre le mal dans un pays ou nos ancetres ont donne leurs vies au nom d allah ,pour que nous vivions en securite et surtout dignement.malheur au libertin et au malades qui jettent leur argent pour un instant de plaisir ,s il realisait simplement ce qui les attend dans l haut dela rabi aalam....
< HADJ - MESSAR >< ESPAGNE > sur 13 March, 2010 08:21:48
avatar
Bonjour à Tous et à Toutes AZUL .
Pour quelle raison de nombreux chrétiens, connus pour leur intelligence et leur raison, embrassent-ils l’Islam ? Pourquoi tant de travailleurs, de médecins, de musiciens, d’artistes, de politiciens, de sportifs et même des prêtres et des religieux, non par dizaines ou centaines, mais bien par milliers, embrassent-ils tous cette religion ? Leur nombre est devenu tellement important que les responsables politiques commencent à mettre en garde contre l’avancée accrue de l’Islam en Europe et aux États-Unis et font tout pour l’enrayer. Est-ce que l’ensemble de ces nouveaux musulmans a embrassé l’Islam en s’attachant aveuglément à des chimères ou à une imposture ou bien ont-ils trouvé dans l’Islam la paix et la sérénité de l’esprit et vu en le prophète (que la prière et le salut d’Allah soient sur lui) le parfait modèle humain ? Ce livre est un appel aux juifs et aux chrétiens sincères qui veulent connaître ce qu'on leur cache sur l'islam... A lire L e Coran et à offrir .
<SANS RANCUNE > ( rassem054@yahoo.fr )
igujillen sur 17 March, 2010 05:56:02
avatar
Aux donneurs de leçons, à ceux qui sont sortis de la cuisse de Jupiter, à ceux qui se croient le sel de la terre... en un mot à tous les algériens (exceptés peut-être les tous petits, je vous prie de cesser de juger les autres, de ne les considérer que sous leur angle le plus défavorable, de ne plus être adepte de cette culture de "c'est pas moi, c'est lui" et de nous regarder comme des êtres humains avec beaucoup de faiblesses, énormément d'imperfections et enclins à pêcher par bêtise, fainéantise , faiblesse et maladresses. Pardonnons nous et pour cela ayons de la compassion les uns envers les autres.
islam sur 17 March, 2010 10:50:19
avatar
l' unique solution : l'islam !!!!! les grands experts sociaux le savent !!
farid de san francisco sur 04 April, 2010 06:09:18
avatar
les amis vous etes tous des algeriens de nimporte quelle regions cessez de vous chamailler chacun donne son avis sans criticer l avis de l autre il ya qui sont contre les cabarets et il ya qui sont pour et ils veullent s amuser ou par curiositer mais 1 jour ils changeront moi meme j ai frequenter des cabarets quand j etais au bled tandis que maintenant je vais plus malgres je suis au USA tout a une fin ca veux pas dire que on est voyoux mais la jeunesse on voulais s ammuser c tout. god bless you all
Hocine sur 19 April, 2010 02:30:54
avatar
il ne s'agit pas de porter un jugement de valeur sur cette situation ou ces gens, il faudrait peut essayer de comprendre et trouver les tenants et les aboutissants qui ont mener les jeunes vers cette galère !
kouider sur 03 May, 2010 01:11:58
avatar
Bonsoir tout le monde,je pense qu'il y a péril en la demeure Algérie,et ce n'est pas spécifique à Oran, ce qui se passe en catimini, dieu le sait.détrompons nous mes amis, on ne récolte que malheur et déchéance des plaisirs aveugles...MST,SIDA, syphilis ... etc en sont la preuve
moh sur 09 May, 2010 03:40:23
avatar
ce ki on foutu la m... a oran ce son les gen ki ne son pa d oran (est et centre ) rabbi lkhalesshoum inchaallah fe eddounia oua al akhira

Postez votre commentaire comment