Publicité

Attaf loue les relations algéro-turques et évoque une convergence de vues autours des questions régionales et internationales

Attaf loue les relations algéro-turques et évoque une convergence de vues autours des questions régionales et internationales
DR.

Le ministre des Affaires étrangères et de la Communauté nationale à l’étranger, Ahmed Attaf a indiqué, ce jeudi, que les relations algéro-turques connaissaient “un fort élan et une évolution notable au double plan politique et économique“.

S’exprimant lors d’une conférence de presse conjointe avec son homologue turc, Hakan Fidan, Attaf a indiqué que toutes les rencontres et tous les entretiens qu’il a eus avec de hauts responsable lors de son séjour à Ankara, “ont permis de procéder à une évaluation globale de notre avancée dans la concrétisation des priorités qualitatives et des objectifs quantitatifs tracés par les deux Présidents, Abdelmadjid Tebboune et Recep Tayyip Erdogan, en prélude et en préparation de leur rencontre prochaine en Algérie, à l’occasion de la 2e session du Conseil de coopération de haut niveau”, affirmant que les relations algéro-turques connaissaient “un fort élan et une évolution notable au double plan politique et économique”.

Le ministre a, en outre, souligné que le consensus politique algéro-turc autour des principaux dossiers régionaux et internationaux d’intérêt commun “est toujours de mise, se consolide et se renforce à travers l’engagement commun en faveur des principes et des valeurs consacrés dans la charte des Nations unies, ainsi qu’à travers les démarches inlassables du Président de la République, Abdelmadjid Tebboune, visant à faire prévaloir la logique du dialogue et de la négociation en vue de résoudre les crises et conflits, quel que soit le degré de leur complication ou le niveau de leur gravité”.

Dans ce contexte, Attaf a indiqué avoir partagé avec le Président Erdogan et son homologue turc “la vision analytique de l’Algérie sur les développements dangereux que connait la région sahelo-saharienne, ainsi que la profonde préoccupation face à la détérioration accélérée de la situation dans cet espace régional” qui “est devenu le foyer du plus grand nombre de tensions et de conflits dans le monde”, a-t-il dit.

“J’ai, également, fait part aux frères turcs de l’Initiative du président de la République visant à assurer un règlement pacifique de la crise provoquée par le changement anticonstitutionnel au Niger, et de ses efforts tendant à renforcer l’approche de développement global face aux défis multidimensionnels qui s’imposent aux pays et aux peuples de cette région, des efforts qui ont été grandement salués et soutenus par la Turquie, pays frère”, a poursuivi le ministre.

Pour sa part, le ministre turc des Affaires étrangères, Hakan Fidan, a indiqué avoir évoqué, lors des entretiens avec son homologue algérien, la visite du président turc en Algérie, ainsi que les questions stratégiques intéressant les deux pays.

Aussi, il a été question, ajoute-t-il, d’aborder le renforcement de la coopération dans le cadre de la résolution des problèmes du continent africain

Lien permanent: https://nhar.tv/TzKAY
Publicité
Publicité