Publicité

Affaire Djamel Bensmaïl : des sentences allant jusqu’à la peine de mort contre les accusés

Affaire Djamel Bensmaïl : des sentences allant jusqu’à la peine de mort contre les accusés

Algérie - Pour le quatrième jour du procès de l’affaire de l’assassinat de Djamel Bensmain, le parquet près le tribunal criminel de Dar El Beida a requis, ce samedi, des peines de 10 ans de réclusion criminelle et 500 000,00 DA d’amende contre 23 accusés poursuivis dans l’affaire de l’odieux crime perpétré à Larbaa Nath Iraten.

La peine capitale a été requise à l’encontre de 72 accusés ayant participer directement au meurtre de jeune Djamel Bensamaïl.

Dans son réquisitoire, le procureur général a souligné que ce crime avait pour objectif la déstabilisation du pays, à travers les tentatives du mouvement terroriste “MAK” et de ceux qui embrassent ces idées de l’engouffrer dans un tunnel sombre. Le crime qui a coïncidé avec les incendies de forêts enregistrées durant l’été 2021 a été commis suite à “un complot ourdi visant à semer le trouble et la zizanie”, a-t-il ajouté.

“Il s’agit-là d’actes terroristes visant à porter atteinte à la sécurité et à la stabilité de l’Etat et à entraver le fonctionnement de ses institutions”, a estimé le procureur général.

Pour rappel, des vidéos montrant des détails du Meurtre du jeune Djamel Bensmaïn ont été projetées durant la séance de la matinée.

Lien permanent: https://nhar.tv/jVkys
Publicité
Publicité