Publicité

“El Anadolou” loue les relations “denses” liant l’Algérie et la Turquie depuis l’accession de Tebboune à la présidence

“El Anadolou” loue les relations “denses” liant l’Algérie et la Turquie depuis l’accession de Tebboune à la présidence

Algérie – Les relations algéro-turques ont connu ces dernières années “une dynamique remarquable” à tous les niveaux, qui s’est renforcée davantage depuis l’accession de Abdelmadjid Tebboune à la présidence de la République fin 2019, a indiqué l’Agence de presse turque “Anadolu”.

“Les relations algéro-turques ont connu ces dernières années une dynamique remarquable à tous les niveaux, à laquelle a contribué le Traité d’amitié et de coopération signé entre les deux pays en 2006, et sont marquées par une plus grande densité depuis l’accession de M. Abdelmadjid Tebboune à la présidence de la république fin 2019”, a écrit lundi l’Agence turque dans un article à l’occasion de la visite d’Etat qu’effectue le Président Tebboune en Turquie à l’invitation de son homologue turc, Recep Tayyip Erdogan.

Rappelant que la coopération économique entre les deux pays a connu un “boom” ces dernières années, l’agence a fait remarquer que la Turquie est devenue “le premier investisseur étranger hors hydrocarbures en Algérie”.

S’appuyant sur des données officielles turques, Anadoulu a fait état de plus de 1.300 entreprises turques activant dans le pays contre 7 seulement au début du siècle, ce qui a contribué à créer plus de 30.000 emplois.

Preuve à l’appui, l’Agence turque a cité, entre autres, l’important investissement du complexe sidérurgique turc “Tosyali” à Oran, lequel a réalisé des exportations de plus de 700 millions Usd en 2021, et ambitionne d’atteindre un (1) milliard Usd d’ici à la fin de l’année en cours.

De même pour le groupe turc “Taypa” qui a implanté une usine de textile en partenariat à Relizane, qui constitue aujourd’hui une des plus importantes usines dans le continent africain.

Rappelant que Sonatrach avait renouvelé, en 2018, ses contrats d’approvisionnement de gaz liquéfié avec la Turquie avec des quantités contractuelles pouvant atteindre 5 milliards M3/an, l’article a cité les travaux de réalisation d’un complexe pétrochimique en partenariat entre le groupe pétrolier algérien et la firme turque “Renaissance Holding”, installé à Adana (sud de la Turquie) pour la production du polypropylène, composé utilisé dans plusieurs industries.

Au volet diplomatique, l’Agence de presse turque a mis en avant “la coordination algéro-turque dans le dossier libyen dans le cadre des efforts visant à trouver une solution politique, outre la coordination des positions concernant les développements survenus en  Palestine”.

Anadolu a rappelé, dans ce sens, les déclarations du chef de la diplomatie algérienne, Ramtane Lamamra lors d’une conférence de presse animée conjointement avec son homologue turc concernant “la convergence de vues entre la Turquie et l’Algérie autour de la cause palestinienne”, soutenant que “l’établissement d’un Etat indépendant de Palestine avec El-Qods pour capitale demeure le cœur battant de notre coopération, notre concertation et notre coordination dans divers fora internationaux”.

Cette position a été réitérée par le ministre turc des Affaires étrangères, Mevlut Cavusoglu qui a déclaré que la “Turquie estime que le rôle de l’Algérie est très important, voire incontournable pour la paix et la stabilité de la région”.

Lien permanent: https://nhar.tv/EpBWq
Publicité
Publicité