Publicité

Liberté de la presse, statut de journaliste… Plusieurs nouvelles dispositions en vue

Par Y. M
Liberté de la presse, statut de journaliste… Plusieurs nouvelles dispositions en vue

Algérie – Un avant-projet de loi organique relative à l’information a été examiné lors de la réunion du gouvernement, jeudi, avec l’objectif la mise en place d'”un cadre législatif global qui contribuera à consolider la liberté de la presse”, indique un communiqué des Services du Premier ministre.

Lors de cette réunion présidée par le Premier ministre, Aïmene Benabderrahmane, cet avant-projet de loi, présenté par le ministre de la Communication, a pour objectif “la mise en place d’un cadre législatif global qui contribuera à consolider la liberté de la presse écrite, audiovisuelle et électronique et à favoriser l’émergence d’un paysage médiatique national ancré dans les réalités nationales, conscient des enjeux nationaux et internationaux et respectueux les chartes de l’éthique et de la déontologie”.

L’élaboration de ce projet de texte organique vise notamment à “identifier” les acteurs dans les différents supports médiatiques; à “définir les règles générales” relatives à leur organisation; leur régulation et leur contrôle; et à doter la profession de journaliste d’un statut particulier qui définit les conditions d’exercice de la profession et les droits et devoirs y afférents.

Écarter l’argent sale de l’information !

Il vise également à “écarter l’argent sale de l’investissement dans le domaine de l’information et à instituer un Conseil de Presse et une autorité indépendante de régulation de l’audiovisuel”.

Ces nouvelles dispositions permettront l'”amélioration” de la qualité du service médiatique et le  “renforcement” du professionnalisme, souligne le communiqué, ajoutant que “conformément aux procédures établies, ce projet de texte fera l’objet d’un examen lors d’un prochain Conseil des ministres”.

Lien permanent: https://nhar.tv/IWGzD
Publicité
Publicité