Loi de finances 2022 : Déclaration du Premier ministre au sénat !

Loi de finances 2022 : Déclaration du Premier ministre au sénat !

La Loi de finances pour l’exercice 2022, adoptée à l’unanimité par les membres du Conseil de la nation consacre les principes de la justice sociale, de l’égalité devant la loi et de la justice fiscale…

C’est ce qu’ a affirmé, ce jeudi, le Premier ministre, ministre des Finances, Aïmene Benabderrahmane.

Le premier ministre a souligné “en votant la Loi de finances 2022, vous avez validé la consécration des principes de la justice sociale, de l’égalité devant la loi, de la justice fiscale et de pérennité du budget de l’Etat”. C’est ce ce qu’a  déclaré M. Benabderrahmane au Conseil de la nation.

“Vous avez voté pour la consécration de la politique sociale de l’Etat. Et ce,  à travers l’utilisation optimale des ressources, la rationalisation des ressources budgétaires. Et aussi l’orientation de la subvention aux catégories nécessiteuses. En éliminant le gaspillage répandu par le passé”.

Il a salué “le sens élevé de responsabilité” et “le dialogue constructif” ayant marqué les interventions des sénateurs lors du débat de cette loi qu’il qualifie de “cruciale” pour l’avenir de la Nation.

“Ce nouveau jalon législatif vient s’ajouter aux dispositions visant à asseoir des bases favorisant une croissance économique tenant compte des priorités fixées par le gouvernement”, a souligné le Premier ministre.

Cette démarche “intervient conformément au programme du président de la République, Abdelmadjid Tebboune, notamment en ce qui concerne l’amélioration du climat des affaires, les investissements productifs et créateurs de richesses, la maîtrise des importations et la promotion des secteurs favorisant les exportations hors hydrocarbures”, a-t-il dit.

La loi de finances 2022 “tient compte du rééquilibrage des comptes publics à moyen terme et de la préservation du budget de l’Etat. Et ce, à travers la diversification des sources de financement des aides de l’Etat et le ciblage des catégories dans le besoin”, a-t-il ajouté.

Enfin, l’Etat œuvre, dans le même temps, à faciliter la mise en œuvre des programmes socio-économiques. Et ce, en mettant davantage l’accent sur la rationalisation des dépenses publiques”, a affirmé le Premier ministre.     


Lien de l'article: https://www.ennaharonline.com/fr/?p=831573

Commentaires (0)

Monde

Recommandés