Publicité

Tomate industrielle : la production a enregistré des ”performances record”…

Par Y. M
Tomate industrielle : la production a enregistré des ”performances record”…

Algérie – La production de la tomate industrielle s’est élevée à plus de 23 millions de quintaux en 2021, enregistrant une croissance de plus de 17% par rapport à l’exercice précédent, ce qui a permis à l’Algérie d’assurer son autosuffisance en double concentré et triple concentré de tomate.

C’est ce qu’a, notamment, révélé un responsable du ministère de l’Agriculture et du Développement rural.

Le sous-directeur du développement des filières végétales au ministère, Amokrane Hadj Said, a déclaré que la filière de la tomate industrielle a enregistré des “performances records” au cours des dernières années.

 notamment lors de la dernière campagne qui s’est soldée par une production nationale de plus de 23 millions de quintaux.

Le responsable a rappelé que lors de la saison 2020, cette production s’était établie à 19 millions de quintaux, soit plus de 17% de moins que la récolte de 2021.

Toujours en termes de performances, Hadj Said a évoqué l’amélioration de la productivité avec un pic qui a atteint les 1.300 quintaux/hectare à Ain Defla, avec un rendement national qui avoisine les 800 quintaux/ha en 2021, contre 500 quintaux/ha en 2013.

Le responsable a relevé, à ce titre, l’existence de cinq pôles principaux de production en Algérie, à savoir Skikda, El Tarf, Guelma, Annaba et Ain Defla, en plus de quelques pôles émergeants, tels que Chlef.

Grâce à l’augmentation de la production de la tomate industrielle, l’Algérie a réussi à atteindre “une autosuffisance” en matière de double et de triple concentré de tomate, a révélé M. Hadj Said.

Après avoir réduit les importations de ces deux produits, à partir de 2018, l’Algérie a arrêté de les importer depuis 2020, permettant une économie en devise qui dépasse les 40 millions de dollars par an, a-t-il fait savoir.

Ces deux produits ont connu, pour leur part, une “envolée” de production, avec une production de triple concentré passant de 9.000 tonnes en 2013 à plus de 70.000 tonnes en 2021, a expliqué le responsable du ministère.

Lien permanent: https://nhar.tv/p0MXv
Publicité
Publicité