Publicité

Tribunal Bir Mourad-Rais: ouverture d’une enquête “approfondie” sur l’agression de deux infirmières à Beni Messous

Par Y. M
Tribunal Bir Mourad-Rais: ouverture d’une enquête “approfondie” sur l’agression de deux infirmières à Beni Messous

Algérie –  Le procureur de la République près le tribunal de Bir Mourad Rais a ordonné, mardi, l’ouverture “d’une enquête approfondie” sur l’affaire de l’agression de deux infirmières exerçant au CHU de Beni Messous (Alger), dont une ayant succombé à ses blessures.

“En application des dispositions de l’article 11 du code de procédure pénale, le procureur de la République près le tribunal de Bir Mourad Rais tient à informer l’opinion publique qu’en date du 28/06/2022 vers 09:00, les services de la Sûreté urbaine de Beni Messous ont reçu un appel de la salle des opérations de la Sûreté d’Alger pour se rendre au service des urgences du CHU de Beni Messous où deux victimes d’agression à l’arme blanche ont été hospitalisées au niveau du service de chirurgie”, précise un communiqué du procureur de la République.

“Les services de la police judiciaire se sont rendus immédiatement sur les lieux où il s’est avéré qu’il s’agissait de deux femmes, la première répondant aux initiales +B.F.+, âgée de 32 ans et infirmière à l’hôpital de Beni Messous, a été poignardée dans le dos et a succombé à ses blessures à son arrivée à l’hôpital.

La seconde +Ch.S.+, âgée de 26 ans, également infirmière au même hôpital, a été aussi poignardée dans le dos avec des blessures au niveau de la main et se trouve actuellement au service des urgences chirurgicales de l’hôpital de Beni Messous”, a-t-on précisé.

“Après avoir été saisis des faits, nous avons instruit les services de la police judiciaire pour ouvrir une enquête approfondie sur les faits et définir l’identité de l’auteur pour l’arrêter et le déférer devant la justice. Nous nous sommes rendus également sur les lieux pour s’enquérir des tenants et aboutissants du crime”, ajoute le Procureur de la République.

“Les investigations préliminaires obtenues des déclarations de la victime +Ch.S.+ ont révélé que l’agression a eu lieu à la sortie des deux victimes de leurs domiciles pour se rendre à leur lieu de travail au CHU de Beni Messous, où l’auteur s’en est pris à elles subitement à l’arme blanche et a pris ensuite la fuite”.

“Les recherches et les investigations se poursuivent et l’opinion publique sera informée de tous les rebondissements de cette affaire”, conclut la même source.

Lien permanent: https://nhar.tv/0IJqz
Publicité
Publicité